Notre quartier, par les élèves de l’école Sacré-Cœur (1) : Une visite à l’église Saint-Sauveur (3e année)

Église Saint-Sauveur, bancs et lampions

L’école Sacré-Cœur, sur la rue Jumonville, est une institution publique accueillant un peu plus de 150 élèves de la maternelle 4 ans à la 6e année. Cette année, les élèves y sont amenés à découvrir les richesses de leur milieu de vie à travers le thème « Prendre son envol dans notre quartier ». Du 8 mars à la fin mai, Monsaintsauveur.com publie chaque mardi un billet préparé par une classe de l’école Sacré-Cœur sur un lieu ou un personnage du quartier. Cette semaine, la classe de 3e année de madame Anne-Marie Leclerc visite l’église Saint-Sauveur.

Une visite à l’église Saint-Sauveur, par les élèves de 3e année

Église Saint-Sauveur, plafond.En arrivant devant l’église, je me rends compte qu’elle est immense. Ce lieu de culte peut contenir environ 2000 fidèles.En entrant, je peux me signer avec de l’eau bénite, c’est-à-dire faire le signe de la croix. En avançant vers le Cœur, si je regarde au plafond, j’y vois des peintures qui représentent l’histoire de Jésus. Toujours en avançant, je me dirige vers la gauche où j’y retrouve des lampions que je peux allumer. Ceux-ci servent à faire des vœux, à se rappeler quelqu’un. J’ai donc traversé beaucoup de bancs où l’on peut écouter la messe, les chansons ainsi que prier.Afin de s’agenouiller pour prier Dieu, Jésus et Marie, il existe une poutre coussinée. Des deux côtés de l’église, je peux voir des isoloirs qui servent à parler au prêtre, à se confesser. J’ai eu la chance de m’aventurer dans le Cœur de l’église, c’est-à-dire la partie du milieu où normalement seul le curé y a accès. Bien caché sous un rideau, je peux voir un petit coffre aux trésors dans lequel il y a la représentation du corps et du sang de Jésus (des hosties et du vin).Église Saint-Sauveur, fenêtres.En faisant un tour sur moi-même, je remarque qu’il y a beaucoup de statues ou des personnages qui ont marqué l’histoire. Les fenêtres sont faites de vitraux qui eux aussi représentent l’histoire de l’église catholique.Au deuxième plancher, je retrouve l’orgue et les choristes ainsi que d’autres bancs pour les chrétiens. Il y a également un escalier « dangereux » qui permet d’atteindre les cloches. Annexé à l’église, il y a le presbytère où j’ai pu voir une exposition sur l’histoire du quartier Saint-Sauveur et les gens qui l’ont bâti.

Église Saint-Sauveur, orgue.Faits historiques :

  • L’église a déjà été détruite par un incendie, mais elle a été reconstruite.
  • L’église Saint-Sauveur a été construite en 1867.
  • L’église a été restaurée en 1943.

Église Saint-SauveurAvec la collaboration de Diane Pouliot, enseignante de 1re année à l’école Sacré-Coeur.