L’Espace Co : coworking dans un édifice à vocation culturelle

Espace Co, vue d'ensemble.
Toutes les photos de cet article proviennent des sites web et pages Facebook du Petit Théâtre de Québec et de L’Espace Co.

Les espaces de coworking à Québec ont été propulsés surtout par des entrepreneurs du milieu numérique et de sa périphérie. Le nouvel Espace Co, aménagé dans un édifice à vocation culturelle, souhaite contribuer à la diversité de l’offre.

Les fondations

exterieur2-petit-theatre-quebecEn démarrant à Québec une agence artistique en 1996, Stéphane-Antoine Comtois et Isabelle Howard, tous deux interprètes, danseurs et mannequins de profession, en ont surpris plus d’un dans leur milieu. Voisine des Copies de la Capitale les premières années, Mode é Arto a emménagé en 2000 dans de plus grands locaux au 190 Dorchester (actuellement Le Cube), avec un lieu de diffusion. C’est alors qu’est né Le Petit Théâtre de Québec, qui a été la première scène à présenter certaines œuvres de jeunes artistes prometteurs, dont Le Chien de Culann de Christian Lapointe en 2001. Quant à l’agence d’artistes et de mannequins, son offre s’est développée pour inclure une École de théâtre et de formation d’acteurs ainsi qu’une École pour mannequins.Quitter Saint-Roch pour s’installer dans Saint-Sauveur en 2014 comportait aussi sa part d’audace, puisque ce déménagement impliquait l’accès à la propriété et des rénovations majeures. S’ils ont pu acquérir l’immeuble de l’ancienne Caisse populaire à bon prix, les associés ont dû y effectuer des travaux plus laborieux que prévu, le vieil édifice nécessitant de sérieuses mises aux normes.

L’Espace Co

Le Petit Théâtre de Québec bien installé au rez-de-chaussée, et Mode é Arto au-dessus, une seconde phase de travaux complétée en février dernier a permis d’aménager à l’étage supérieur l’Espace Co. L’idée d’un espace de coworking est un peu venue des lieux eux-mêmes, alors que les associés se demandaient quel type d’occupants pourrait loger cette partie de l’édifice, compte tenu de sa vocation.fb4Dix-huit places de coworking y sont offertes en location mensuelle à partir de 250 $, dont deux dans un bureau fermé (750 $). Un bloc d’heures d’utilisation de la salle de conférence s’ajoute aux commodités de base : wifi, imprimante, cafetière, cuisinette tout équipée. Les espaces de travail sont accessibles sept jours par semaine, 24 h sur 24.Stéphane-Antoine Comtois, qui nous a fait visiter les lieux, estime que l’Espace Co se distingue d’autres espaces de coworking où l’aménagement moins spacieux et très ouvert peut être moins propice à la tranquillité :

Nous avons misé sur le confort, l’ergonomie, un mobilier de qualité. L’Espace Co peut convenir aux besoins d’une variété de travailleurs et de secteurs d’activités. Ils peuvent y recevoir des clients. »

fb1Les locataires ont aussi la possibilité de louer à la carte d’autres locaux de l’édifice, que ce soit les studios de formation et de répétition, le Petit Théâtre ou son Caf’Bar. Ce dernier, possédant son permis de bar, peut servir pour une variété d’activités, des ateliers de cuisine aux réceptions et lancements. Il loge de 40 personnes assises à 83 debout.Quant au Petit Théâtre, la salle de 83 places est dotée de tout l’équipement de scène pour accueillir aussi bien théâtre, poésie, humour, musique, projections que conférences, lancements, ou encore tournages vidéo et séances de photos. Le tout est complété par des loges bien aménagées. Cette salle et son espace de café-bar au foyer sont aussi disponibles en location indépendamment de l’Espace Co.Salle du Petit Théâtre de QuébecLoge du Petit Théâtre de Québec

Investir dans Saint-Sauveur

Stéphane-Antoine Comtois s’implique auprès de la SDC Saint-Sauveur dans le développement d’initiatives pour animer le quartier, avec Pierre-Yves Charbonneau qui dirige Le Petit Théâtre de Québec. Organisme distinct de l’entreprise Mode é Arto, ce dernier se définit comme un lieu de diffusion d’événements de proximité. En l’aménageant avec le Caf’Bar au 135, Saint-Vallier Ouest, les associés souhaitaient participer à la vie du quartier, y façonner un lieu culturel, même si c’est une vocation où l’investissement comporte sa part de risque.cafbar2Certains lieux de diffusion artistique ont connu des difficultés ces derniers temps – la disparition annoncée du Studio P en est un récent exemple. Mais comme pour l’Espace Co, Stéphane-Antoine Comtois croit que le Petit Théâtre a des atouts distinctifs. Il cite la production suisse Pêcheurs de rêves (Laurent Brunetti), qui a dû se relocaliser d’urgence en février : enchantés de l’acoustique du Petit Théâtre et de sa capacité d’accueil, le groupe a pu y offrir trois représentations, ce qui aurait été impossible dans d’autres salles. Comme l’organisme à but non lucratif est pour l’instant entièrement autofinancé, le défi demeure de maintenir des tarifs concurrentiels à ceux des lieux de diffusion soutenus par des subventions.

L’Espace Co et Le Petit Théâtre de Québec135, rue Saint-Vallier Ouestinfo@ptq.ca  418 529 9711