L'église Sacré-Coeur trouve preneur

Source : Le Soleil, Normand Provencher, 31 août 2016

Mise en vente il y a trois ans, l'église Sacré-Coeur demeure dans le giron religieux, avec sa récente acquisition par l'Église communautaire Mosaïque, un mouvement évangélique chrétien de la basse ville. Le quartier Saint-Sauveur ne compte plus maintenant qu'un seul lieu de culte ouvert au public, soit l'église Saint-Sauveur, sur l'avenue des Oblats.

Le curé Jean Picher explique au Soleil que cette vente s'inscrit dans la vaste « réorganisation » des paroisses et des églises du centre-ville de la capitale commandée par l'évêque de Québec. Mises à mal par une désaffection du nombre de fidèles, les fabriques doivent depuis plusieurs années composer avec des « édifices excédentaires », souvent coûteux d'entretien, d'où la décision de les offrir au plus offrant. (...)C'est le 11 septembre, à 10 h 15, que se tiendra la dernière célébration catholique dans cette église, d'allure moderne, construite en 1968. La passation du flambeau à l'Église communautaire Mosaïque allait de soi, puisque les membres du regroupement tiennent chaque dimanche matin, depuis un an et demi, un office religieux dans l'édifice, immédiatement après la messe catholique.Lire la suite : L'église Sacré-Coeur trouve preneur.À lire aussi : Saint-Sauveur : l’église Sacré-Coeur-de-Jésus à vendre.