Le kiosque à musique Langelier

Boulevard Langelier
Photographie : Kiosque à musique du boulevard Langelier vers 1895, BAnQ, Fonds Philippe Gingras, P585,D14,P1.
Source : Société historique de Québec (Facebook), 12 janvier 2016.

Publicité

En 1878, l’ingénieur de la ville, Charles Baillairgé, conçoit les plans de la terrasse Dufferin. C’est ainsi qu’il étire le terrasse Durham jusqu’au pied de la citadelle. Il ponctue son parcours de cinq kiosques pour permettre aux promeneurs de s’abriter du soleil ou de la pluie.

Il en ajoute un sixième qui sera destiné à la présentation de performances musicales. C’est le kiosque à musique qui existe encore aujourd’hui. (…)L’emplacement de l’autre est plus étonnant. Il était situé à la limite des quartiers Saint-Roch et Saint-Sauveur, sur la rue Saint-Ours (aujourd’hui le  boulevard Langelier), à la hauteur de la rue d’Argenson, entre les rues Notre-Dame-des-Anges et Charest. Il demeurera en place au moins jusque dans les années 1920. Il sera éventuellement démoli et on retrouve aujourd’hui à son emplacement la statue de sir Wilfrid Laurier.Vers 1895, le photographe Philippe Gingras a produit un cliché du boulevard Langelier sur lequel on a une des rares représentations de ce kiosque. (…)Lire la suite : Le kiosque à musique Langelier.À lire aussi : Le boulevard Langelier vers 1895.