Le Ciné-Parc Durocher : souvenirs d’enfance

cine-plein-airLes sorties au ciné-parc avec mon père et mon frère font partie de mes bons souvenirs d’enfance. Il y a quelque chose d’assez unique et d’assez formidable dans le fait de regarder un film en famille. C’est une expérience différente de partager une salle de cinéma avec des inconnus. Le ciné-parc ressemble un peu au camping, d’une certaine manière.J’aime aller au cinéma et regarder des films, mais j’y vais rarement. Disons que les derniers cinémas de la région sont difficilement accessibles si on n’a pas de voiture. L’offre cinématographique a beaucoup changé à Québec depuis mon enfance! Je me rappelle les sorties en famille au Cinéma Charest, aux Galeries de la Capitale ou dans un des deux énormes cinémas dans le coin de Duplessis. Le temps passe comme on dit !

« Aller aux vues » à Saint-Sauveur

Cinema_LaurierDepuis la fermeture du Cinéma Charest, il n’y a plus de salle de cinéma en Basse-Ville. À une autre époque, dans Saint-Sauveur, les résidents pouvaient « aller aux vues » à la salle paroissiale ou au Cinéma Laurier. Ce cinéma, aujourd’hui disparu du paysage urbain, se situait à l’emplacement du stationnement municipal Carillon – à côté du Pignon Bleu.Pendant les années 1960, la démocratisation de la télévision et l’apparition de grandes salles équipées des dernières technologies ont contribué à la disparition progressive des petits cinémas et des projections dans les centres communautaires. Pourtant, ce devait être vraiment sympathique d’aller aux vues avec ses amis et sa famille ! Ça ne coûtait pas cher, c’était accessible près de chez soi et la vente de nourriture et de boissons servait à financer des activités dans la communauté. On est loin de ça aujourd’hui…C’est pourquoi je trouve tellement géniales les soirées cinéma en plein air au parc Durocher ! C’est gratuit, il y a plein de gens et c’est vraiment une expérience agréable. Les gens s’assoient sur les bancs de parc, arrivent en vélo, garent leur quadriporteur, les familles s’installent sur le site avec leur poussette. Le personnel et les bénévoles du Centre Durocher sortent des chaises pliantes pour permettre aux gens de s’asseoir alors que d’autres préfèrent une bonne vieille couverture sur le sol.

Zootopia : les enfants de mon quartier

La fois où j’y suis allée, le film Zootopia était à l’affiche, et de nombreuses familles s’étaient déplacées pour voir le film d’animation. Je revenais d’un souper avec ma colocataire et en marchant vers notre appartement, nous avons décidé de nous arrêter et de regarder le début du film. Finalement, nous sommes restées jusqu’au bout et nous nous sommes amusées comme des enfants. C’était magique de voir autant de monde rassemblé dans le parc et partager un beau moment. Cela m’a montré un nouveau visage de mon quartier : celui des familles. Les poussettes et les familles reviennent au centre-ville, et c’est tant mieux !parc Durocher Saint-Sauveur en fleursJe vois souvent des enfants dans la rue et dans les parcs, pédaler dans les stationnements sur leur vélo ou colorier les trottoirs à la craie. Les enfants prennent leur place dans leur quartier, ils sont visibles à leur façon en marchant vers l’école, en jouant dans les parcs ou avec leur groupe du Patro. J’ai grandi en banlieue, et pourtant, je crois que je n’ai jamais vu autant d’enfants et de familles dans les rues et qui profitent de leur quartier! C’est certain que lorsqu’on vit en appartement ou que notre cour est toute petite, on a plus envie d’aller visiter les nombreux parcs du quartier et de sortir de chez soi.J’espère que les soirées cinéma en plein air du parc Durocher se répéteront dans les années à venir. C’est quelque chose de merveilleux à donner aux familles qui ont choisi de vivre dans une communauté tissée serrée en Basse-Ville. L’accès à une offre croissante d’activités culturelles et familiales est bénéfique dans la revitalisation du quartier. Je rêve qu’on puisse aller aux vues pendant toute l’année dans Saint-Sauveur à l’avenir, dans un endroit comme une maison de la culture. Ça serait vraiment chouette,non ?

Ciné-Parc Durocher – jeudi 11 aoûtStar Wars le réveil de la force, précédé d’un spectacle du Général Patenteparc Durocher – 290, rue Carillon