La Panse Douce, un arrêt de bon goût entre la Haute et la Basse-Ville

Ardoise, restaurant La Panse DouceEn pleine tempête de neige, deux collaborateurs de Monsaintsauveur.com bien motivés ont rendez-vous au restaurant La Panse Douce situé… au milieu de la côte de la Pente-Douce, à mi-chemin entre Montcalm et Saint-Sauveur.

Malheureusement, l’une des collaboratrices (c’est-à-dire moi), a oublié le rendez-vous. David-Maxime, le photographe, a donc attendu et dégusté seul son déjeuner, jusqu’à ce que j’arrive une heure plus tard. Cela aurait pu irriter la propriétaire, notre serveuse pour ce matin, mais ça l’amuse, et elle a fait des pieds et des mains pour accommoder mon estomac qui avait déjà mangé. Un service exceptionnel, chaleureux et attentionné, comme on les aime dans les restaurants de proximité.Petit déjeuner La Panse DouceCommençons donc par David-Maxime, qui doit m’expliquer ce qu’il vient de manger, puisque je n’y étais pas. Son déjeuner digne de celui du travailleur était un vrai délice : oeufs tournés, pommes de terres grillées à la poêle, saucisses, jambon, bacon et fèves au lard. Il parle avec passion de ces dernières, qui lui rappellent celles de sa grand-maman : une texture parfaite, ni trop fibreuse, ni trop molle, avec un goût de sirop d’érable relevé. On est très loin des fèves au lard en canne ici!À ce moment, Sylvie Girard, la propriétaire, s’approche. En discutant un peu, on apprend que le restaurant est un projet familial, surtout pour les mois d’hiver. C’est qu’elle et sa famille sont aussi propriétaires d’une pépinière d’arbres et arbustes, ce qui les occupe l’été. Ils ont accédé au local le 4 novembre 2015. Ce dernier était un centre d’entrainement. En moins d’un mois, Mme Girard et ses partenaires ont transformé le lieu en un chaleureux restaurant à l’ambiance familiale. Tout sur le menu est entièrement fait maison, sauf les cretons! Cela explique pourquoi tout a si bon goût.Mme Girard rigole de mon retard et me demande si je veux manger. Je demande si je peux goûter à quelques items du menu. Je me retrouve donc avec un repas personnalisé : une crêpe, des pommes de terre… suivies d’une soupe au chou ! OK, c’est bizarre, mais il est presque 11 h, alors, c’est presque l’heure du lunch !Crêpe avec kiwi, La Panse DouceTout ce que je goûte est réconfortant et délicieux. Mention spéciale aux pommes de terre. Je suis une grande fan, et souvent, celles des restaurants ne sont pas très bien exécutées : pas assez cuites ou trop salées, détrempées d’huile ou sans goût… Celles de la Panse Douce ont cependant tout pour plaire. Elles sont parfaitement grillées, bien assaisonnées et pas du tout détrempées d’huile.En plus des déjeuners, la Panse Douce offre un menu de soir trois services à prix abordable ainsi que les lunchs le midi. Un menu du jour inscrit à l’ardoise est disponible sur l’heure du dîner, au coût variant de 11,95 $ à 13,95 $. Il est annoncé tous les jours sur la page Facebook du restaurant. Pour le moment, le restaurant ne détient pas de permis d’alcool, mais ça viendra. D’autres projets sont dans l’air, comme d’éventuellement acheter une machine à espresso, puisque les cafés latte sont bien populaires.Restaurant La Panse DouceLa propriétaire souligne qu’ils ne servirons peut-être plus les déjeuners en semaine, l’achalandage n’étant pas au rendez-vous. En contrepartie, le midi, c’est très occupé à cause des bureaux de fonctionnaires sur le chemin Sainte-Foy. Une réservation est recommandée si vous voulez déjeuner la fin de semaine.La prochaine fois que vous viendrez fouiner aux Ateliers de la Pente-Douce, arrêtez-vous au restaurant la Panse Douce afin de manger tout en méditant sur votre achat coup de coeur. Vous serez ravis par le service et par le bon repas maison que vous dégusterez !

La Panse Douce750, côte de la Pente-Douce418 914-4838