Duchesse de Saint-Sauveur, duchesse du monde

Boris et Valérie Laflamme duchesse Saint-Sauveur

Depuis les deux dernières années, c’est habituellement moi qui m’occupe de rencontrer la duchesse de Saint-Sauveur de la Revengeance.

Je trouve ça amusant de voir sous quel angle mon quartier va être abordé. Normalement, je prévois un scénario pour mettre de l’ambiance et prendre des photos. Ça se termine souvent au bowling.Cette année, c’était compliqué de faire concorder mon horaire et celui de Valérie Laflamme, duchesse de Saint-Sauveur 2016. On a donc décidé de faire ça moderne et de se rencontrer par Skype.

Question classique : pourquoi la Revengeance ? Pourquoi pas les duchesses du Carnaval ?

Je suis une personne opportuniste. Être duchesse, ça me donne un prétexte pour aller vers les gens et les connaître. J’en profite pour explorer mon quartier. J’ai pensé aux duchesses du Carnaval, mais le côté financement me dérangeait. Je préfère de beaucoup l’ouverture et la liberté de manœuvre qu’offre la Revengeance. Ça me permet d’aller dans toutes les directions en ayant carte blanche. »

Saint-Sauveur a toujours été représenté à la Revengeance, mais je ne sais pas si on a déjà eu une reine. En quoi Valérie, duchesse de Saint-Sauveur 2016, va être différente des précédentes ?

Je te corrige là-dessus. À la première édition de la Revengeance en 2010, c’est Karine, duchesse de Saint-Sauveur, qui a été élue.Pour ma part, j’ai une formation en anthropologie. J’habite le quartier depuis 5 ans et plus je le découvre, plus j’aime ça. L’histoire de mon quartier, ça me fait capoter. Il y a plein d’anecdotes savoureuses dans Saint-Sauveur. Avec la Revengeance, je veux diffuser l’histoire du quartier et faire connaître les gens qui y habitent. Saint-Sauveur, c’est le cœur de Québec. C’est le retour aux sources, le vrai Québec de Québec. »

On ne peut pas douter de ton côté partisan. Toutefois, tu es en compétition contre Roselyne, duchesse Charlesbourg 2016, qui est atteinte de trisomie et qui, on va être franc, prend la scène d’aplomb. Comment vas-tu gérer cette compétition ?

La présence de Roselyne, c’est vraiment fantastique. Ça donne l’opportunité de débattre d’une cause importante. Ça a sa place à la Revengeance. Ça amène la réflexion à un autre niveau.J’aime beaucoup Roselyne et je ne suis pas à la Revengeance juste pour le titre de Reine. Néanmoins, il ne faut pas oublier que Roselyne est duchesse de Charlesbourg. Alors c’est clair qu’il faut voter pour moi, car le meilleur quartier, c’est Saint-Sauveur. »

Publicité

En terminant, le 11 février l’école Marguerite-Bourgeoys organise une chorale pour le Carnaval sur le parvis de l’église Saint-Sauveur. Est-ce que tu vas être là ?

Valerie Laflamme duchesse 2016 SkypeC’est le soir ? Je vais y aller certain. »

Pour cette bonne réponse, Valérie a gagné un beau pot de mes cretons maison. La technologie, c’est bien beau, mais ça ne permet pas tout. Je vais essayer de lui donner en personne au lancement officiel de la Revengeance ce jeudi 28 janvier en formule 5 à 7 au Cercle.