Des jeunes filles qui s'offrent aux proxénètes

Source : Le Soleil, Normand Provencher, 16 février 2016 

Publicité

La clientèle de La Maison de Marthe rajeunit depuis quelques années, note la directrice générale de cet organisme qui aide les femmes à sortir de la prostitution. Beaucoup de ces jeunes filles en sont rendues à offrir elles-mêmes leurs services aux agences d'escortes. « Ce n'est pas toujours parce qu'elles sont tombées amoureuses d'un pimp, ce n'est pas anodin, c'est beaucoup plus grave. »

Depuis 10 ans, Rose Dufour, une anthropologue spécialisée en santé publique, tient à bout de bras, avec des ressources minimales, cet établissement du quartier Saint-Sauveur qui offre des services de soutien aux femmes cherchant à retrouver une vie normale après avoir vendu leur corps pendant des années. (...)Tout l'article. À lire aussi : Un nouveau départ pour La Maison de Marthe. ]