Winnie Frohn et le Patro Saint-Vincent de Paul VS Chantal Gilbert et le Centre Durocher

Source : Droit de parole, Marc Boutin, 14 décembre 2015 

Le quartier Saint-Jean-Baptiste a vécu en 1990 une situation à peu près similaire à celle que vit le quartier Saint-Sauveur aujourd’hui face à cette volonté aveugle du maire Labeaume de démolir le Centre Durocher.

À un détail près cependant: la conseillère du quartier Saint-Jean-Baptiste, Winnie Frohn, membre du comité exécutif de l’époque — tout comme Chantal Gilbert aujourd’hui — avait pris, contrairement à madame Gilbert, la part des citoyens du quartier contre la volonté du maire L’Allier.En 1990, Jean-Paul L’Allier voulait démolir le Patro Saint-Vincent-de-Paul pour faire place à un hôtel Sheraton.Mais pour y arriver, il fallait d’abord que le conseil de ville adopte un changement de zonage. (...)Au moment du vote, le 26 mars 1990, cinq conseillers du Rassemblement populaire (RP), madame Frohn, Réjean LemoineAlain DelwaideFrancine Roberge et Donald Baillargeon se rangent du côté des citoyens. (...)Tout l'article. À lire aussi : Maison de la culture : Louise Sicuro encourage les citoyens. ]