Le Royaume de la tarte : 55 ans que ça goûte le ciel !

Royaume de la tarte

Le Royaume de la tarte, institution du quartier Saint-Sauveur basée sur la rue des Oblats, fêtait le dimanche 1er novembre son 55e anniversaire.

La petite histoire

En 1960, Oliva Provost achète la petite épicerie au coin de la rue des Oblats. Lui, sa femme et ses deux filles vivent dans un petit trois pièces derrière l’épicerie. Toute la famille travaille dans le commerce. De nature joviale, M. Provost commence à produire du sucre à la crème, qu’il distribue après la messe. Les paroissiens l’apprécient tellement qu’ils encouragent M. Provost à produire en plus grande quantité. C’est à ce moment que commence l’aventure pour Le Royaume de la tarte.À la suggestion des paroissiens, M. Provost produit des pâtés à la viande qu’il met en vente dans son épicerie. Le succès est instantané, et la demande se diversifie, si bien qu’en 1962, M. Provost embauche son premier employé. La même année, l’épicerie change sa vocation pour devenir un comptoir de vente de pâtés et de tartes. Les affaires vont très bien, et une bonne partie de la famille élargie vient s’installer à Québec pour mettre la main à la pâte.En 1998, le Royaume de la tarte compte près d’une trentaine d’employés. Ces derniers rachètent l’entreprise de M. Provost et en font une coopérative de travail. Ils ouvrent par la suite une usine et commencent à fournir plusieurs commerçants.Lyne de VarennesLe 29 août 2005, Lyne de Varennes et Richard Poirier achètent le commerce situé sur des Oblats. Ils continuent de se faire fournir en pâtés et tartes par la coopérative de travailleurs qui a démarré l’usine de production, mais diversifient les produits offerts au Royaume de la tarte. En plus des tartes et pâtés, ils font maintenant des gâteaux, sur lesquels ont peut faire inscrire tout ce qu’on veut, des plats préparés, de la sauce à spaghetti et d'autres desserts.En 2006, la coopérative de travailleurs fait faillite, et les copropriétaires rapatrient la production de tartes et pâtés à leur local sur des Oblats, où ils faisaient tout le reste. L’entreprise compte aujourd’hui huit employés, incluant la copropriétaire.

La recette du succès

Interrogée sur le succès de son entreprise, Mme De Varennes soutien que c’est le nom et la qualité des produits qui amènent la clientèle. Tous les pâtés sont faits à la main, et les clients viennent de génération en génération pour ça.

Moi même, avant d’être propriétaire, j’étais cliente, je venais avec mes parents quand j’étais petite, et mes grands parents étaient clients aussi », souligne la propriétaire.

Le bon service doit aussi y être pour quelque chose : tout le monde est accueilli avec chaleur et hospitalité. Mme De Varennes se fait aussi un devoir d’appeler toutes les personnes qui commandent par Internet pour confirmer leur achat. « Pour moi, c’est la relation humaine qui prime avant tout », mentionne-t-elle.Tarte à la noix de cocoLes produits les plus populaires sont le pâté au saumon et la tarte à la noix de coco. Cette dernière a une grande renommée locale… avec raison. Aérienne, légère, pas trop sucrée, une excellente pâte feuilletée, la tarte à la noix de coco frappe l’imaginaire, stimule les papilles gustatives et éveille les souvenirs. Lors de notre passage, une cliente, venue acheter un pâté pour souper, est revenue sur ses pas après avoir quitté les lieux parce qu’elle ne pouvait pas repartir sans acheter de tarte à la noix de coco !Il y a maintenant 55 ans que le Royaume de la tarte prépare des pâtés et des tartes qui goûtent le ciel. Les résidents du quartier Saint-Sauveur et de toute la ville de Québec se déplacent sur des Oblats pour acheter leur petit morceau de bonheur. Souhaitons-lui encore au moins 55 autres années de production, pour que les générations à venir puissent savourer à leur tour la fameuse tarte à la noix de coco.

Publicité

Le Royaume de la tarte402, avenue Des Oblats418 522-7605