Retrouver le goût de Saint-Sauveur

On l’attendait, il est de retour : le Marché Saint-Sauveur ramène ses saveurs au parc Durocher les samedis de juillet et d’août, de 10 h à 14 h, et sa troisième saison s’est ouverte hier sous le soleil, avec une belle affluence.

On y découvre cette année plusieurs nouveaux exposants, qui ajoutent aux fruits et légumes des vinaigrettes, miels, fromages, pains, tartes, mélanges de flocons d’avoine et nombre d’alléchants produits transformés à partir des trésors du terroir. Certains y seront hebdomadairement jusqu’à la fin; d’autres, une fois sur deux. Des nouveaux les rejoindront au fil des semaines et des récoltes.Oui Maison de la culture - Non Démolition du Centre Durocher.Tandis qu’une collègue blogueuse foodie se réjouissait d’y revoir le Pied Bleu – qui servait des petites omelettes et boulettes umami dont mes papilles sont indignes – j’ai retrouvé avec bonheur mon coup de coeur de l’an dernier : la Ferme la Chouette Lapone. Devant son kiosque, décoré des autocollants de la campagne pour une Maison de la culture et contre la démolition de l’ancien Centre Durocher, sa petite section de légumes dits moches avait peu à envier aux plus beaux.Le marché est le fruit du travail conjoint de plusieurs acteurs locaux : la coordination du Collectif Fardoche, le parrainage fédérateur du Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS), l’huile de coude de nombreux bénévoles, les appuis du Centre Durocher, du Conseil de quartier Saint-Sauveur, de la Caisse d’économie solidaire Desjardins, des députées fédérale et provinciale Annick Papillon et Agnès Maltais, ainsi que de plusieurs commerces du quartier. En plus de l’offre alimentaire, des animations et des jeux sont au programme durant les heures du marché.Le marché public, dans un quartier comme Saint-Sauveur, est une initiative dont les bienfaits transcendent l’accessibilité alimentaire pour s’étendre à la qualité de vie et au dynamisme local, comme le rappelait lors de l’inauguration Isabelle Brodeur, coordonnatrice de l’Association des marchés publics du Québec.Avec la collaboration de Jean Cazes (et la participation gustative de Sylvie Isabelle).[ L’ouverture l’an dernier. En savoir plus. ]