Quartier Saint-Sauveur : Flavien Durocher l’indigné

Source : Droit de parole, Michael Parrish, 15 mai 2015 

Depuis maintenant 65 ans, le Centre Durocher est une source de fierté et d’appartenance pour les gens de Saint-Sauveur.

L’édifice du Centre Durocher a aujourd’hui une valeur de 2,25 millions et les propriétaires défraient les taxes municipales correspondant à cette évaluation. L’immeuble à logements qu’on propose de construire aurait une valeur de près de 15 millions et rapporterait à la ville beaucoup plus de taxes, et ça sans investissements en infrastructure. (...)Notre conseillère municipale, Chantal Gilbert, tente de nous faire croire qu’elle veut notre bien en rasant le Centre Durocher et en étouffant le parc avec du résidentiel tout neuf. D’accord pour le déménagement des loisirs sur la rue Raoul-Jobin si les usagers y trouvent leur compte, mais totalement en désaccord avec la démolition du centre et la perte d’un lieu public si bien situé. (...)La bâtisse du Centre Durocher est usée et a besoin d’une mise à la norme, mais elle est aussi utilisable telle quelle et immédiatement. (...)Il est encore temps de refuser le projet de logements sociaux sur notre place publique et de voir ce que nous pouvons faire pour améliorer la qualité de vie de l’ensemble de notre communauté. Et du même coup, calmer l’indignation de Flavien Durocher, premier curé de Saint-Sauveur. (...)[ Tout l'article. À lire aussi : Nouveaux appuis pour une Maison de la culture de quartier. ]