Offensive policière auprès des piétons du Québec

Source : Le Soleil, Jean-François Néron, 12 octobre 2015 (…) On les appelle des «usagers vulnérables». Ils ne font pas le poids contre une automobile. Même si le nombre de décès est à la baisse depuis cinq ans, les gains demeurent fragiles. En effet, le nombre de décès chez les piétons connaît des variations importantes, aussi à la hausse pour certaines années de référence. Il est passé de 75 en 2011 à 55 en 2012, avant de remonter à 66 en 2013, puis est redescendu à 52 l’an passé.Toute la semaine, les patrouilleurs surveilleront des intersections jugées problématiques et, au besoin, remettront des constats d’infraction. (…)Des 52 décès de piétons et 11 cyclistes rapportés en 2014, il y en a eu respectivement quatre et deux dans la région de la Capitale-Nationale, et quatre et un en Chaudière-Appalaches. De plus, la Société de l’assurance automobile a enregistré 2589 piétons et 1715 cyclistes qui ont subi des blessures légères à graves. (…)[ Tout l’article. À lire aussi : Nouvelle voix pour les piétons. ]