Oeuvre « monumentale » pour l’amphithéâtre : le duo Cooke-Sasseville retenu

Cinq candidatures pour l’oeuvre d’art extérieure du Centre Vidéotron (Source : Le Soleil, Baptiste Ricard-Châtelain, 12 octobre 2015) 

Ça y est, ils ne sont plus que cinq sur les blocs de départ pour remporter le plus important contrat de l’histoire du programme du 1 % visant l’intégration des arts à l’architecture au Québec, a appris Le Soleil. Cinq artistes et collectifs d’artistes en compétition pour décrocher les 1,125 million $ mis en réserve pour la création d’une oeuvre « monumentale » qui sera postée aux portes de l’amphithéâtre de la capitale, au coeur de la place Jean-Béliveau.

Le concours avait été lancé en grande pompe le 1er septembre. (…)L’oeuvre qui sera finalement choisie sera installée durant l’été 2017. À noter que le ministère de la Culture se donne le droit de ne désigner aucun gagnant parmi les finalistes.

Cooke-Sasseville

Cooke-Sasseville, c’est Jean-François Cooke et Pierre Sasseville, unis dans l’art depuis le début des années 2000. Un duo de Québec installé dans Saint-Sauveur. Dans la capitale, on peut déjà croiser certaines de leurs oeuvres. Du lot : De vous à moi, une installation-banc public du parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles [ci-contre] près du pont Marie-de-l’Incarnation; L’Odyssée, des pigeons géants et une boîte de soupe Campbell’s installés rue Saint-Paul pour Les passages insolites; De l’eau sur le feu… sur l’avenue Royale dans Beauport. Ils ont aussi créé à Thetford Mines, Montréal, Petite-Rivière-Saint-François… (…)[ Tout l’article. À lire aussi : Artistes du quartier (5) : Cooke-Sasseville, full monumental. ]