Maison de la culture : voix discordante

Centre Durocher
Une vue aérienne du projet de la Ville. Maquette fournie par Action-Habitation de Québec, publiée dans Le Soleil en décembre dernier.
Prioriser le logement (Source : Le Soleil - Carrefour des lecteurs, André Michaud, 30 juillet 2015) Un groupe de citoyens voudrait empêcher que le Centre Durocher soit détruit et que l'endroit serve pour combler le manque criant de logement social dans Saint-Sauveur. On voudrait que la ville mette des millions pour conserver le Centre Durocher afin d'avoir un autre centre culturel. Pourtant, à deux pas de là, sur le boulevard Langelier, il y a déjà un énorme centre culturel, le Centre Alyne-Lebel, et aussi le Tam Tam Café. qui ouvrent leurs portes aux artistes et ceux qui veulent apprendre. La ville fourmille de centres artistiques de toutes sortes, en musique, théâtre, peinture, etc. Jamais il n'y en a eu autant à Québec. Mais on manque de logements à bon prix. En passant, où est le FRAPRU pour défendre ce projet de logements sociaux ? Facile de toujours critiquer le gouvernement, mais ça demande plus de courage pour défendre le projet devant certains citoyens peu conscients du besoin.[ À lire aussi : Maison de la culture du quartier Saint-Sauveur : lancement de la campagne de visibilité et La première maison de la culture de Québec dans Saint-Sauveur ?]

Publicité