Maison de la culture du quartier Saint-Sauveur : lancement de la campagne de visibilité

Centre Durocher, quartier Limoilou
Ex-Centre Durocher. 3 octobre 2013.

Depuis la mi-juillet, les fenêtres de commerces et de résidences du quartier Saint-Sauveur se tapissent de cœurs « Non à la démolition du Centre Durocher » et « Oui à la Maison de la culture ».

Publicité

À l'origine de la démarche, le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur ( CCCQSS) souhaite rendre visible les appuis à la campagne pour que la Ville de Québec aménage une maison de la culture dans le bâtiment du Centre Durocher au lieu de le démolir.Par cette campagne, le Comité cherche à faire monter la pression sur les acteurs du dossier :

On veut que la Ville prenne conscience que la population du quartier Saint-Sauveur souhaiteque l'édifice du Centre Durocher demeure accessible et public, notamment en y aménageant desservices qui répondent aux besoins des gens, dont une succursale de bibliothèque. Lacampagne s'échelonnera jusqu'à l'automne », souligne Éloïse Gaudreau.

Cette campagne s'inscrit dans une démarche de longue haleine, rappelle l'animatrice-coordonnatriceau CCCQSS :

Le Comité a obtenu l'appui d'une cinquantaine de commerçants, de 200 artistes, du Conseil de la Culture de Québec et de ChaudièreAppalaches, de nombreuses personnalités publiques comme le poète Michel Pleau, la députée Agnès Maltais, l'écrivain Alain Beaulieu, sans compter tous les vibrants témoignages de gens ayant grandi dans le quartier et fréquenté le Centre Durocher. Le conseil de Quartier de Saint-Sauveur a même organisé une consultation qui a rassemblé 110 personnes. On remarque qu'il existe un consensus populaire qui doit être pris en compte. Pour l'instant, la Ville fait la sourde oreille et, avec cettecampagne, on souhaite lui ouvrir les yeux ».

Pour se procurer les fleurs : appeler au Comité au 418-529-6158 ou se présenter au 301, rue de Carillon.[ La campagne. À lire aussi : M. Labeaume, n’arrêtez pas le coeur de Saint-Sauveur de battre ! ]