Le grabuge du recyclage

Collecte des ordures, recyclage, quartier Saint-Sauveur
Rue Saint-Vallier Ouest. 9 avril 2015.
Source : Le Soleil (Carrefour des lecteurs), Marie-Claude Chagnon, 4 juin 2015 

Respect du citoyen et collecte des ordures sont-ils considérés comme compatibles par la Ville et ses fonctionnaires ?

Les dernières semaines ont mené à une refonte où la Ville s'autorise à mener la collecte des ordures et du matériel recyclable en soirée, jusqu'à minuit, à l'encontre même de sa réglementation sur le bruit, laquelle vise la quiétude des citoyens dès 11h en soirée. Encore faudrait-il que ce dépassement ne soit qu'une exception. Or, au cours de la nuit dernière, dans le quartier Saint-Sauveur, le ramassage des ordures s'est fait non seulement très tard en soirée, mais le ramassage des matières recyclables, lui, s'est fait au beau milieu de la nuit ! Il était deux heures du matin quand le camion a fait sa tournée sur ma rue, et je l'ai entendu circuler pendant encore une bonne heure dans les environs avant de réussir à retrouver le sommeil.Deux heures du matin : bruit du moteur à l'arrêt tous les quelques mètres, bruit de la benne, bruit des objets en verre et en métal qui se déversent... Monsieur le maire, Mesdames et Messieurs les élus, accepteriez-vous que ce camion, ou n'importe lequel d'ailleurs, circule et s'attarde sur votre rue résidentielle, au milieu de la nuit, au détriment de votre sommeil ? Quelqu'un a pourtant autorisé cette situation, explicitement ou implicitement.Des excuses à tous les résidents du quartier qui ont vu leur sommeil perturbé la nuit du 2 au 3 juin seraient appréciées. Et surtout, serait appréciée la fin de ce cafouillage municipal qui, ajouté à bien d'autres dossiers menés sans respect des citoyens, ne me donne guère envie de conserver bien longtemps encore mon statut de résidente de la Ville de Québec.[ À lire aussi : La Ville de Québec corrige le tir pour la collecte des ordures. ]