Le communautaire en grève la semaine prochaine !

Le Regroupement d’éducation populaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12), à l’instar de centaines de groupes communautaires, sera en grève les 2 et 3 novembre prochain.

Le RÉPAC 03-12 et plusieurs de ses groupes membres fermeront leur bureau et seront en action pendant deux jours afin d‘exiger un meilleur financement, la reconnaissance et l’autonomie de l’action communautaire autonome. Les organismes, qui sont partie prenante du mouvement de grève sociale actuellement en branle, manifestent contre le démantèlement de nos services publics et revendiquent le retrait des mesures d’austérité.

Les groupes de défense de droit menacés

Les groupes communautaires tiennent ainsi à afficher leur ras-le-bol de ce qu'ils qualifient de sous financement. Par exemple, pour les groupes de défense de droits dont la subvention n’a pas été indexée depuis 6 ans et qui sont à moins de 5 mois de l’échéance de leur entente avec le gouvernement, la situation est alarmante.

On ne sait même pas si on sera capable de boucler le budget de l’année en cours. Après le 31 mars, c’est le noir total, on ne nous dit rien. Ce gouvernement est complètement décroché de la réalité des groupes communautaires. Il nous prend pour de la main d’œuvre à bon marché et bafoue littéralement l’importance de notre mission d’éducation populaire, de défense de droits, de prévention », s’est indigné Vania Wright-Larin, porte-parole du regroupement.

Le RÉPAC représente des groupes de presque tous les secteurs du communautaire : santé, services sociaux,  alphabétisation et environnement. Le regroupement affirme que l’austérité n’est pas une fatalité, mais bien un choix idéologique du gouvernement qui souhaite réduire le rôle de notre État, au détriment des plus pauvres, des femmes, de la classe moyenne.

Publicité

Le mouvement de grève à Québec

En date du 26 octobre, 25 groupes membres du RÉPAC avaient reçu un mandat de grève : à titre d'exemples, l’Association pour la défense des droits sociaux Québec métropolitain, le Bureau d’animation et information logement, le Centre Jacques-Cartier et le Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur.Les groupes membres participeront le 2 novembre à plusieurs actions locales : zones de grève, distribution massive de tracts, action surprise, etc. Le 3 novembre, le RÉPAC 03-12 se joindra à la zone de grève qui se tiendra dès 14h à la Place de l’Université-du-Québec, dans Saint-Roch. Une soupe populaire sera servie à 17h avant la grande manifestation « Le communautaire dehors contre l’austérité ! ».Détails sur les actions et liste des groupes de Québec en grève : www.communautaireengreve.com.[ À lire aussi : En grève contre l’austérité, coin Charest et de Langelier ]