Le Centre Durocher fait parler de lui

Source : Droit de parole, Marc Boutin, 19 septembre 2015 

L’administration Labeaume continue de faire fi de la démocratie locale.

Voilà qui n’est pas coutume, le vendredi 28 août, le quartier Saint-Sauveur est à la une du journal Le Devoir. On apprend que, selon Éric Martin du Comité des citoyens, « Saint-Sauveur est un désert culturel », — que les résidants veulent une succursale de la bibliothèque dans une future Maison de la culture dans l’édifice du Centre Durocher et qu’Armand Saint-Laurent d’Action-habitation espère démolir cet édifice d’ici la fin de l’année. (...)Ce que les articles du Devoir n’ont pas dit, c’est que deux assemblées publiques ont été tenues afin de permettre à la population de Saint-Sauveur de se prononcer sur l’avenir du Centre Durocher. 170 personnes ont assisté à ces assemblées. Seules deux d’entre elles ont appuyé l’idée de démolir le Centre Durocher.C’est dire que l’immense majorité des résidents de Saint-Sauveur intéressés par le dossier sont favorables à la conservation du Centre Durocher et à sa transformation en maison de la culture. Madame Gilbert doit en prendre acte et devra reconnaître qu’elle reçoit salaire d’abord et avant tout pour représenter la volonté des gens du quartier et non pour servir de courroie de transmission aux fantasmes du maire Labeaume. (...)[ Tout l'article. À lire aussi : Faut-il démolir le Centre Durocher ? ]