La vie après la politique : Annick Papillon et Raymond Côté en entrevue

Débat Québec, élections fédérales 2015
Annick Papillon au débat électoral du 9 octobre dernier au Centre culture et environnement Frédéric Back.
La vie après la politique (Source : Radio-Canada (Québec), 18 décembre 2015) 

Que sont devenus les députés du Nouveau Parti démocratique qui ont été défaits dans la région de Québec aux élections fédérales du 19 octobre? Nous sommes allés à la rencontre de quatre d'entre eux qui ont repris une vie un peu moins mouvementée après la politique. (...)

Annick Papillon, ex-députée du NPD dans la circonscription de Québec, 35 ans

Annick Papillon n'a pas pu obtenir de second mandat en tant que députée du NPD. Sans aucun regret, elle estime que son parti n'a pas fait une bonne campagne. Elle a perdu par moins de 1000 voix lors des élections d'octobre. Son expérience politique lui a permis de se créer un réseau de contacts et d'élargir ses connaissances. Elle compte terminer sa maîtrise en journalisme international et donner plus de place à sa vie personnelle. Elle envisage une remise en forme, car les années à Ottawa n'étaient pas de tout repos au cours des quatre dernières années. Maintenant, elle entend aller chercher de l'expérience à l'extérieur de l'arène politique pour revenir peut-être encore mieux préparée. (...)

Raymond Côté, ex-député du NPD dans Beauport-Limoilou, 49 ans

En 2015, il s'agissait de la quatrième participation de Raymond Côté comme candidat aux élections fédérales. Même s'il n'éprouve aucun regret quant à l'issue de l'élection, il admet avoir eu des passages à vide après sa défaite et celle du NPD dans la région de Québec. Après les élections, il a choisi le cinéma, les grandes marches et les évasions dans Charlevoix pour refaire le plein d'énergie. Puis, il est retourné à son ancien emploi de travailleur de la fonction publique québécoise. Il n'exclut pas un retour en politique fédérale. (...)[ Tout l'article (entrevues vidéos). À lire aussi : Le candidat libéral Jean-Yves Duclos élu à Québec et Élections fédérales 2015 : Alupa Clarke élu. ]