La mobilisation continue pour le sans rendez-vous de la Clinique Saint-Vallier

Source : Le Québec Hebdo, Perrine Gruson, mars 2015 (...) La situation n'a pas bougé depuis janvier, mais les citoyens restent mobilisés. «On va continuer à défendre ce service de proximité, on continue à maintenir une pression publique. L'assemblée était là pour qu'on s'organise», rapporte Nathalie Côté du comité sans rendez-vous et coordonnatrice au journal Droit de parole. Elle fait savoir que les commerces de Saint-Sauveur les soutiennent dans le projet et que les citoyens aimeraient que la députée péquiste défende ouvertement la pétition. « Parmi les propositions énoncées hier, on a suggéré d'envoyer des lettres à Gaétan Barrette ou encore proposer à M. Bolduc de venir travailler dans Saint-Sauveur », mentionne Mme Côté avec humour.  (...)[ Tout l'article. À lire aussi : Le « sans rendez-vous » de la clinique Saint-Vallier : Que faire maintenant pour le sauver ? ]