Je protège mon école publique : seconde mobilisation dans Saint-Sauveur (vidéo)

2015-10-01_Je_protege_ecole_Sacré-Coeur

Ce matin dès 7 h 30, à l’instar d’autres parents, grands-parents, enseignants, travailleurs communautaires et citoyens qui encerclaient 356 écoles du Québec, pas moins de 90 personnes se sont mobilisées autour de l’école Sacré-Coeur pour revendiquer un réseau d’éducation public sain, de qualité, bien financé.

Préoccupés par les impacts déjà palpables des compressions de 350 millions annoncées au printemps, les participants au mouvement Je protège mon école publique souhaitent que l’éducation soit une priorité au Québec. Ils revendiquent pour le réseau scolaire un financement stable et adéquat.Déclin de l’accès aux services des orthopédagogues, psychoéducateurs et autres professionnels pour les élèves en difficulté; fin de l’aide aux devoirs et de l’aide alimentaire pour les plus démunis; surpopulation croissante des classes; abolition de services de transport scolaire; augmentation des frais des services de garde : telles sont les conséquences des compressions dénoncées, qui ont totalisé un milliard de dollars au cours de la dernière décennie.Les députés Françoise David et Amir Khadir de Québec solidaire, de même que les députées péquistes Agnès Maltais et Martine Ouellet étaient de la chaîne qui a encerclé ce matin l’école de la rue de Jumonville, où les parents font déjà face à une augmentation de 50 % des frais de garde durant les journées pédagogiques.Les prochaines chaînes humaines encercleront les écoles du Québec le 1er novembre. D’ici là, une manifestation populaire de soutien aux enseignant-e-s est annoncée pour le 5 octobre à 18 h 30 devant le Parlement à Québec.[youtube clip_id= »YpnwIq7s_4Y » width= »625″ height= » »]