Faut-il démolir le Centre Durocher ?

Source : Le Devoir, Antoine Baby - Sociologue en éducation à l'Université Laval, 14 septembre 2015 

Publicité

Monsieur le Maire Labeaume,

La rentrée scolaire est une belle occasion pour réfléchir sur les ressources que notre société est prête à mettre à la disposition des enfants, surtout ceux des milieux démunis, pour assurer leur persévérance scolaire et leur permettre de développer le goût d’apprendre tout au long de la vie, car cela représente l’outil le plus efficace de leur affranchissement.Je voudrais donc revenir sur le texte inspiré d’André Beaulieu, « On leur arrache le coeur », publié dans Le Devoir du 13 juin. L’auteur s’y oppose de façon fort convaincante au projet de la Ville de Québec de démolir le Centre Durocher dans le quartier Saint-Sauveur. La Ville aurait, paraît-il, l’intention d’y construire des logements sociaux en lieu et place. Théoriquement, on peut difficilement s’opposer à un tel projet dans un quartier comme celui-là.En pratique cependant, je voudrais vous inviter, Monsieur le Maire, à prendre un peu de recul en considération de facteurs plaidant, selon bien des gens concernés au premier chef, en faveur de l’idée de transformer ce haut lieu d’animation et d’éducation populaires en une Maison de la culture plutôt que de le démolir et de changer radicalement l’affectation et la vocation de ces lieux. (...)[ Lire la suite. La balle est dans le camp d’Agnès Maltais, selon la Ville de Québec. ]