Emprunter le sentier vers l’Extrême-Orient

Source : Le Devoir, Catherine Ferland, 15 mai 2015 (...) Nous y entrons et sommes immédiatement dirigés vers notre table. Affamés, nous fixons rapidement notre choix puis prenons le temps d’observer les lieux en entamant la bouteille de La Pêche Mignonne Sélection Chartier achetée in extremis avant d’arriver.Le décor est sobre, avec une belle utilisation des matières naturelles, comme le bois, le bambou et les plantes ornementales. Des touches de rouge et un éclairage par petites touches réchauffent l’atmosphère, au demeurant plutôt zen.Précisons que le restaurant Shogun a pignon sur rue dans le quartier Saint-Sauveur depuis longtemps déjà. Lourdement endommagé par un incendie en février 2013, l’établissement a heureusement été reconstruit et revampé. (...)[ Tout l'articleÀ lire aussi  : Le Shogun: lauréat aux Mérites d’architecture 2014 et Un amour de Shogun. ]