Derniers adieux au « parrain » du vélo

Source : Le Journal de Québec, Roby St-Gelais, 4 décembre 2015 

Publicité

Jean-Yves Labonté a été salué pour la dernière fois par le monde du cyclisme québécois vendredi, au Domaine Maizerets.

Décédé le 14 novembre dernier des suites du diabète à l’âge de 77 ans, celui qu’on surnommait le « parrain » du vélo de route — puisqu’il a baigné dans toutes les sphères du sport la presque totalité de sa vie — a eu droit à une sobre cérémonie en sa mémoire à laquelle assistaient plusieurs de ses anciens protégés, ses deux sœurs et son fils Sébastien.Si l’homme originaire du quartier Saint-Sauveur n’a jamais fait l’unanimité par ses méthodes et son style flamboyant, il y avait consensus sur le vide que son départ laisse. Jean-Yves Labonté a traversé six décennies, tantôt comme coureur, mécano, tantôt comme directeur d’équipe, entraîneur et organisateur, à qui l’on doit la tenue d’environ 800 épreuves.Tout l'article ]