« Déménager ou rester là »...

[youtube clip_id="pU7ihqlMWng" width="625" height="352"]

Un indémodable « hymne du 1er juillet  », et une petite pensée pour ceux et celles qui sont encore à la recherche d'un logement, mettons, décent.

Le mois dernier, Première Heure a dépoussiéré à mon grand plaisir cette vieille toune que notre regrettéePauline Julien avait popularisée dans les années 1970. Des paroles très collées au contexte des quartiers centraux, faut bien le dire. « Plus ça change, plus c'est pareil ! », soupirerait le BAIL... Mais bon, reconnaissons qu'il y aussi des proprios humains et responsables, comme il y a des locataires qui savent « vivre », heureusement !

* * *

Déménager ou rester là (1972)

Pauline JulienParoles : Réjean DucharmeMusique : Robert CharleboisLe plafond me tombe en mille miettesSur les épaules et sur la têteLe concierge m'a dit : "M'a y voirM'âller l'dire au propriétaire"Ça fa' trop longtemps j'me fie sur çaJ'sais pas si j'vas déménager ou rester làLa poignée d'porte nous reste d'in mainsÀ deux heures et demie du matinFaut faire attention quand on sortSi on veut pas rester dehorsC'est plein de p'tites affaires comme çaJ'sais pas si j'vas déménager ou rester làLe Varatane s'est détachéOn a trop mis d'ammoniaqueÇa sert à rien d'laver l'plancherLa poussière reste pris dans les craquesJ'ai d'l'air mal propre à cause de d'çaJ'sais pas si j'vas déménager ou rester làC'est bien d'trop grand un huit et demiDepuis qu'y a des enfants d'partisQuand on a des pièces à rien faireOn vient qu'on se sens étrangèrePis y'a tout l'huile qu'on brûle pour çaJ'sais pas si j'vas déménager ou rester làLe stéréo d'la gang d'en hautEst toujours ouvert au cotonPlus il est tard, plus c'est échoÇa enterre ma télévisionPlus ça joue fort plus y aiment çaJ'sais pas si j'vas déménager ou rester làY'ont démoli l'autre bord d'la ruePour faire un bloc-appartementC'était plein d'arbres, y'en reste plusSont morts étouffés dans l'cimentÇa bouche la vue à part de d'çaJ'sais pas si j'vas déménager ou rester làLe voisin faisait des colèresQuand mes deux chats à l'occasionCreusaient des trous dans son parterreIl leur donnait des coups de bâtonIls prennent pus l'air à cause de d'çaJ'sais pas si j'vas déménager ou rester làMais on a trois grands lavabosEt deux châssis grands comme la porteOn est voisin du métroEt ça, ça va bien quand y faut qu'on sorteMais on paye pas pour la taxe d'eauSeulement l'Hydro pis l'téléphoneL'huile à chauffage fait pas défautTous les calorifères fonctionnentMais on a beaucoup trop d'affairesPour s'en aller dans un cocronMais l'été j'aime ça prendre l'airTranquille tout seule sur mon balconPeut-être qu'ailleurs j'aimerais moins çaJ'sais pas si j'vas déménager ou rester làSource du texte

[ À lire aussi : Nouveau logement : droits et obligations (locataires et propriétaires) ]

Publicité