Chantier : passerelle cyclo-piétonne sur la Saint-Charles (7 et fin)

Même si son inauguration n'aura lieu qu'au printemps 2016, la passerelle des Trois soeurs, dont le nom évoque la longue histoire amérindienne de la Saint-Charles, est accessible depuis lundi matin.

Passerelle cyclo-piétonneOutre son aspect utilitaire, la nouvelle passerelle offre sur la rivière une vue magnifique aux piétons et cyclistes qui pourront maintenant l'emprunter à l'année.Accès transports viables souligne son appréciation pour le design de l’ouvrage, de même que les accès directs depuis la piste cyclable de la Saint-Charles :

Reste maintenant à la connecter avec le reste du réseau cyclable utilitaire, notamment en traçant des liens plus directs et plus clairs dans le parc Victoria. Ce parc doit devenir une plaque tournante des déplacements effectués à vélo dans la basse-ville de Québec », nuance toutefois l’organisme dans son Facebook.

Passerelle cyclo-piétonneÀ première vue, les citoyens croisés ce matin entre les quartiers Vanier et Saint-Sauveur semblaient tout aussi séduits par l'oeuvre aux lignes épurées d'un blanc que l'on souhaite pour toujours immaculé malgré la menace, il faut bien le dire, hélas, de graffiteurs qui ont déjà commencé à marquer leur territoire sur ses piliers en béton.Rappelons que cette passerelle à haubans en bois et en métal a nécessité un investissement de 1,6 million de dollars de la Ville. Sa localisation, au niveau de la rue de Carillon, avait suscité une controverse lors de sa présentation.

[ Billet précédent ]

Publicité