Chaînes humaines devant les écoles : le ministre Blais dénonce « l’utilisation » des enfants

École Sacré-Coeur
École Sacré-Coeur, 1er septembre 2015
Source : Le Soleil, Patricia Cloutier, 2 septembre 2015 

Tout en reconnaissant aux parents le doit d’afficher leur mécontentement, le ministre de l’Éducation François Blais s’est dit préoccupé mardi par l’utilisation des enfants dans la formation de chaînes humaines autour des écoles.

(…) Selon le groupe Je protège mon école publique, environ 20 000 parents et enfants se sont donné la main autour de 270 écoles partout au Québec, quelques minutes avant la rentrée scolaire mardi matin. Ils dénonçaient ainsi les compressions budgétaires du gouvernement libéral qui menacent, selon eux, la qualité et la pérennité de l’école publique.

À Québec, de tels rassemblements ont eu lieu devant une dizaine d’écoles. Une centaine de personnes se sont réunies à l’école primaire Saint-Paul-Apôtre, dans Limoilou, tandis que 150 étaient à l’école Sacré-Coeur, dans Saint-Sauveur.

« Les parents sont galvanisés. On ne peut pas être ignorés maintenant », a indiqué au Soleil  Pascale Grignon, mère et porte-parole du mouvement.Elle tient à préciser que les syndicats d’enseignants n’ont «rien à voir» dans ce mouvement-là et que si les enfants participent, c’est au choix de leurs parents. (…)

[ Tout l’article (vidéo : devant l’école Saint-Paul-Apôtre). À lire aussi : Je protège mon école publique : Sacré-Coeur. ]