Plusieurs cliniques médicales de la région de Québec sont menacées par une pénurie de médecins

Source : Le Journal de Québec, Johanne Roy, 24 février 2014 À défaut de sang neuf, plusieurs cliniques médicales de la région de Québec seront en péril dans les trois à cinq prochaines années, craint le président de l’Association des médecins omnipraticiens de Québec (AMOQ), le Dr Jacques Bouchard.Déjà, dans la capitale, jusqu’à 17 500 patients figurent sur les listes d’attente en vue de dénicher un médecin de famille. (...)Le manque d’effectifs médicaux se fait sentir à maints endroits. Si la situation est particulièrement précaire à la clinique réseau Saint-Vallier, en basse-ville, d’autres équipes sont aussi en difficulté, faute de pouvoir recruter de nouveaux médecins.C’est le cas de la clinique Pasteur, à Limoilou, et de la clinique Du Chatel, dans le secteur Neufchâtel, où quatre médecins sur huit âgés de plus de 60 ans prendront leur retraite d’ici un an.(...)[ La suite. En complément : Clinique Saint-Vallier : menace réelle de fermeture et Quoi de neuf, docteur ?… Docteur ? ]