Paris Popup façon Saint-Sauveur – un succès à répéter

Crédit photos : Mickael Bandassak
Tel que nous vous l'avions annoncé, c’est mardi 9 septembre dernier que la première édition du Paris Popup a eu lieu à Québec, au Bouchon du Pied bleu plus précisément. Paris Popup, c’est le chef Harry Cummins et la sommelière Laura Vidal qui se promènent de ville en ville à travers le monde pour proposer un resto éphémère l’instant d’une soirée, avec un repas inspiré d’ingrédients locaux.

Qui sont Harry Cummins et Laura Vidal?

Harry Cummins, un chef londonien qui a appris et exercé son métier à travers le monde, a notamment travaillé auprès du chef Jamie Oliver. Alors qu’il travaille au Frenchie, à Paris, il y rencontre la sommelière Laura Vidal et tous deux décident de mener le concept de restaurant éphémère à un autre niveau en l’exploitant à l’échelle du monde.

De Paris, on se retrouve comment dans Saint-Sauveur?

Après des éditions couronnées de succès à Montréal, New York, Oakland et Kyoto depuis le début de leur aventure il y a un an, comment le couple s’est-il retrouvé dans Saint-Sauveur, chez « nos » Thania et Louis?La réponse se trouve en la personne de Karine Jacques, anciennement du Moine Échanson, qui s’est joint à l’équipe du Pied bleu il y a quelques mois. Alors qu’elle était à Paris à l’occasion du festival Omnivore, un festival dédié à la jeune cuisine, elle fait la rencontre de Laura et Harry… et leur fait signe dès qu’elle entend qu’ils souhaitent amener leur popup du côté de Québec.

Paris Popup + Vins de Provence + Le Pied bleu = un trio gagnant

C’est donc à une formule trio à laquelle les convives ont eu droit le 9 septembre. Harry Cummins avait concocté un menu tout léger, avec crevettes, homard, palourdes, tomates anciennes et herbes marines (de la salicorne et de la sabline) – le menu et les présentations avaient en fait un air de parenté indéniable avec les plats du Bouchon et de la buvette Le Renard et la chouette.La sommelière Laura Vidal avait élaboré des accords élégants avec les vins de Provence – plusieurs rosés qui se marient avec grâce aux crustacés, des blancs vifs et un rouge distingué. C’est avec plaisir que les convives ont savouré ses propositions: tout en délicatesse, sans être légers pour autant, gorgés de soleil provençal, les vins ont charmé toutes les papilles.Enfin, il ne faut pas oublier toute l’équipe du Pied bleu qui a assuré le service, formant un tout fluide avec Harry et Laura. Avec un restaurant bondé, et des services à l’assiette plutôt qu’en formule partagée comme c’est souvent le cas au Bouchon, l’équipe n’a pas chômé une seconde pour s’occuper de tous, sourire aux lèvres comme à l’habitude.

Ce qu’on retient?

  • Même en automne, on ose le rose! Si vous avez des fruits de mers, des crustacés ou des poissons au menu, ou encore de belles tomates fraîches en salade (c’est justement le temps des récoltes!), proposez un rosé de Provence en accord.
  • Un chef londonien, une sommelière française, une équipe de Québec (et d’ailleurs), et des ingrédients de chez nous – mélangez le tout, et vous obtiendrez un repas savoureux et absolument unique.

On a déjà hâte que Paris Popup revienne poser ses valises à Québec!

Publicité