Locataires traqués sur les médias sociaux

Source: Le Soleil, Samuel Auger, 13 décembre 2014 (...) Les visites à domicile, lettres et appels téléphoniques ne sont plus suffisants pour certains propriétaires aux prises avec des locataires en défaut de paiement. «C'est extrêmement difficile pour les propriétaires au Québec», explique le président de l'Association des propriétaires du Québec, Martin Messier. (...)Martin Messier n'en revient toujours pas de la facilité avec laquelle des locataires à problème s'en tirent. «J'ai beau avoir signé un bail, j'ai beau avoir été condamné, moi, je me cache, la justice, c'est pour les autres, c'est pas pour moi!» ironise-t-il.Le président de l'APP n'a pas peur d'être accusé de harcèlement ou de violation de la vie privée en pourchassant des mauvais locataires sur leur page Facebook. (...)[ Tout l'article. À lire aussi: La Patente, atelier coopératif. ]