Les vapoteurs sont parmi nous

C’est le phénomène sur toutes les lèvres. On en voit dans la rue, sur les terrasses des cafés et même à Hollywood, entre les doigts de Leonardo DiCaprio et elle fait un malheur en Europe. C’est pas mêlant, c’est tellement tendance que les termes « vapoter », « vapoteur » et « vapotage » ont fait leur apparition dans le dictionnaire. Vous vous en doutez bien, je vous parle de la cigarette électronique et Saint-Sauveur peut bien se targuer d’être dans le coup avec le e-Vap qui a élu domicile dans l’ancien local du Pizza Salvatoré au coin de la rue St-Vallier et du boulevard Charest.

E-quoi?

Le e-Vap, c’est avant tout une boutique où l’on peut se procurer des cigarettes électroniques ainsi que les cartouches avec lesquelles on les remplit, mais c’est aussi un lieu sympa où vapoter et échanger, confortablement installé au bar ou dans l’un des fauteuils mis à votre disposition.Lors de ma récente visite, Alexandre et Louis-Philippe tenaient boutique. Ce qui m’a le plus surpris en entrant dans le local, c’est l’absence d’odeur de fumée. La première chose que j’ai senti, c’est le latté qu'Alexandre m’offrait, gratuitement, ça fait partie du service.En discutant avec Louis-Philippe, j’en apprends beaucoup sur leur produit et sur ses « bénéfices ». En fait, il s’agit d’une alternative vraiment intéressante pour les fumeurs. Pour-les-fu-meurs. J’insiste, car les gars ont comme principe de ne pas encourager les non-fumeurs à essayer leur produit. Le liquide contenu dans les cartouches peut contenir de la nicotine, certes, mais de manière générale, les deux autres principaux ingrédients composant le e-liquide sont les arômes puis le propylène glycol, soit le même produit utilisé pour la fumée dans les spectacles. De plus, le liquide étant chauffé et non pas brûlé comme le tabac, il n’échappe pas des quelques 4 000 substances chimiques contenues dans une cigarette traditionnelle dont des dizaines sont potentiellement cancérigènes.En plus, Louis-Philippe m’avoue avoir retrouvé sa forme d’autrefois et si l’on se fie à leurs estimations, la cigarette électronique serait aussi bonne pour la forme du portefeuille.

Ça vous intéresse ?

Sachez qu’il vous en coutera entre 40 et 200 $ pour une cigarette électronique et elles viennent toutes avec leur chargeur. Il y en a pour tous les goûts. Du look de base, qui ressemble un peu à un gros stylo, jusqu’au modèle steampunk qui semble sortir tout droit d’un roman de Jules Verne.Côté arômes, là encore, vous avez l’embarras du choix. Orange, fraise, menthe, tabac, name it ! Il y a même des arômes au goût épicé.Bref, les gars sont là pour vous conseiller, vous faire goûter ou tout simplement pour vous renseigner. En plus, ils sont vraiment gentils et le latté est bien bon. 

e-Vap74 St-Vallier Ouest418 523-2345