Les coups de coeur du marché (3)

Voilà, voilà, nous y sommes: samedi le 6ème jour du mois du septembre 2014.Il pleut, je prends mon café et je prépare mes neurones à une visite au marché de Saint-Sauveur.Je quitte la maison entre trois gouttes… mon chum et mon chien me regardent partir, dépités: «mais c’est samedi… où tu vas?»Ils savent bien où je vais… mais là, partir sans eux…Bref, j’embarque dans ma petite voiture verte, je me stationne près du marché et je descends. Je contourne le parc et là, j’entre dans l’arène!Pas grand monde en fait… ma culture européenne me laissait entrevoir un marché avec des étals serrés, des gens parlant plus fort que moi (oui, oui, ça existe!).Mais voilà, je m’avance… tranquillement… et qui aperçois-je?Philippe! « Allo »! Un français à Québec pour la semaine… il est tombé dans Saint-Sauveur et bien entendu… il est là! Quelques pas plus loin, l’équipe du restaurant Le Babylone…Je vois que je peux acheter des saucisses toutes grillées pour manger, mais bon, je n’ai vraiment pas faim. Par contre, je ne dis pas non à un café…Je me retourne… Marie-Hélène, « La Maria » de son petit nom d’herboriste est là elle aussi.Je me jette sur sa petite table… et j’achète toutes les tisanes les meilleures au monde. Parce que si j’ai rarement faim, j’ai toujours soif! Et mes clientes tricoteuses adorent ces divines-tisanes autant que moi. Je prends quelques bleuets… des cerises de terre…Et j’allume enfin… c’est bien Laurence qui nous enveloppe de son délicat jeu d’accordéon…D’un coup, l’espace se rétrécit, je ne suis pas au Cours Lafayette à Toulon, ni à la Criée à Marseille, encore moins aux Halles de Paris… Je suis dans le parc Durocher, dans mon Saint-Sauveur d’amour, entourée d’amoureux de mon quartier.Quelques cerises de terre, bleuets et tisanes en poche, je réalise que mon quartier est une île… que son marché… est son port.Un port d’attache…Le marché sera présent demain au Parc Durocher dès 9 h, et une dernière fois samedi 27 septembre prochain, profitez-en.