Le Centre Durocher : toujours là… de l’aéro-boxe au zumba

Publicité

Samedi 6 septembre, le Centre Durocher ouvrait au public les portes de ses nouveaux espaces, ceux du Centre Mgr Bouffard, en l’invitant à s’inscrire aux nombreuses activités de sa programmation d’automne 2014. De l'entrée du 680 Raoul-Jobin, on pouvait déjà palper l’enthousiasme et l’énergie qui émanaient de l’intérieur.

Des guides souriants, vêtus de t-shirts bleu pâle et de casquettes rose fluo, dirigeaient petits et grands dans les corridors et cages d’escaliers et répondaient aux questions. Dans les différentes salles et le grand gymnase, animateurs et moniteurs discutaient des cours avec les visiteurs ou les entraînaient dans une démonstration de danse jazzPilatesdanse en lignearts du cirquebricolagehockeybasket…Plus loin, dans le local de l’âge d’or où des enfants s’initiaient à la pétanque, une jeune fille présentait l'espace offert en location, avec toilettes indépendantes et four si désiré. En tout, 8 salles polyvalentes peuvent être louées pour des banquets, colloques, spectacles, avec ou sans équipements de sonorisation, projecteur, etc. Le gymnase et des palestres sont aussi disponibles pour la tenue d’activités sportives.Parents et enfants s’appropriaient déjà la nouvelle Zone famille, dotée de tables de babyfoot, billard, de postes internet, d’un coin jeux et lecture. En petit groupe, des curieux découvraient les bureaux de l’administration en compagnie du directeur Pierre Morin, visiblement fier du nouvel aménagement. Ça et là aux murs, on reconnaissait des traces du Centre Durocher de la rue Carillon.

Si la perte d’un emplacement plus central chargé de décennies d’histoire, d’une salle de quilles et de tout un patrimoine a attristé plus d’un citoyen, et que l’avenir de l’ancien site comme du parc Durocher demeure une préoccupation, il était difficile, samedi, de résister à l’entrain de l’équipe dans ses nouvelles installations plus spacieuses, mieux pourvues.