Démolition du Centre Durocher : une nouvelle perte de service pour Saint-Sauveur

Source : Le Carillon (journal du Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur), Nicol Tremblay, mars 2014. Le Centre Durocher a ouvert ses portes le 10 septembre 1950. Au coeur de Saint-Sauveur, cette corporation privée anime donc le quartier depuis 63 ans. Au départ, il était la propriété des Pères Oblats. La corporation telle qu’on la connaît, a obtenu son incorporation en 1977 et obtenu des Oblats, la propriété du bâtiment en 1979. Depuis ses débuts, le Centre a offert une multitude d’activités pour tous les âges, mais surtout pour les jeunes du quartier. (…)Un peu avant le 60e anniversaire du Centre, le conseil d’administration a senti le besoin de le rénover pour mieux répondre aux besoins de la population. À partir de 2007, des démarches furent entreprises auprès de la Ville de Québec pour évaluer les possibilités de financersa modernisation.Ces démarches n’ont pas fonctionné. (…)Au début de 2013, le conseil d’administration du Centre Durocher ne voyant pas d’autre solution que la démolition du Centre et la vente du terrain, a décidé de créer la Corporation de la résidence Centre Durocher visant  la construction d’un nouveau bâtiment selon les modalités suivantes : 54 logements communautaires, un espace pour le Centre de la petite enfance (CPE) qui passera de 28 à 60 places, 15 cases de stationnement, un espace pour un centre de jour pour personnes avec une déficience intellectuelle et une salle communautaire.Selon les dernières informations, le projet pourrait commencer au printemps 2015. (…)Nous déplorons le manque flagrant de transparence envers la population. Le Centre Durocher, n’a diffusépersonnes en désaccord avec la disparition du Centre Durocher, dans sa forme actuelle. Et ce, même si nous voyons d’un bon oeil, l’arrivée de 54 logements communautaires dans le quartier. Vu notre mission, nous serions bien mal aisés du contraire. Par ailleurs, nous croyons qu’il aurait été possible, avec l’aide du gouvernement provincial, de rénover le Centre Durocher et de trouver un autre emplacement pour le projet de logement communautaire.D’ailleurs, le Comité travaille sans succès, depuis plus de quatre ans, sur un projet de coopérative d’habitation, les Jardins Saint-Sauveur. (…)[ Tout l’article sur le site du Comité. ]

Publicité