Cri du coeur de La Maison de Marthe

Source : Le Soleil, Normand Provencher, 15 septembre 2014 À l'étroit dans un établissement vétuste ne répondant plus aux exigences de sa mission et confrontée aux besoins grandissants d'une clientèle vulnérable - les femmes cherchant à sortir de la prostitution -, La Maison de Marthe lance un cri du coeur. Sa directrice générale, Rose Dufour, s'interroge sur la survie même de son établissement, en manque cruel de financement. (...)La directrice générale a cogné à toutes les portes, remué toutes les pierres, afin de trouver du financement. Plus de 360 donateurs potentiels ont été joints par lettre, ainsi qu'une trentaine de communautés religieuses. Peine perdue. L'argent rentre, mais au compte-gouttes. (...)La Maison de Marthe a jusqu'au 26 septembre pour décider si elle ira de l'avant avec une offre d'achat. (...)[ Tout l'article ]