Confusion des genres sur le Centre Durocher

Source : Le Québec Express, Véronique Demers, 23 avril 2014. (...) Le maire de Québec a aussitôt freiné les ardeurs des citoyens en apportant quelques précisions, notamment que l’immeuble du Centre Durocher n’appartient pas à la ville.

Publicité

Il y a confusion des genres. Le centre Durocher appartient à un OBNL (organisme à but non lucratif), ça n’appartient pas à la ville. Il avait des problèmes inextricables et c’est aux propriétaires de décider ce qu’ils en font. Notre seule obligation est de s’assurer qu’il y ait une concentration d’organisations de loisirs [dans le secteur], ce que nous avons fait», a-t-il affirmé, lors du conseil municipal, mardi soir. (...)

[ Tout l'article ]