Clinique Saint-Vallier : menace réelle de fermeture

Source : Le Soleil, Pierre Pelchat, 20 février 2014 La menace est réelle. D'ici peu, des milliers de résidents de la basse ville de Québec et de Limoilou pourraient se retrouver sans clinique. Faute de nouveaux médecins, le Centre médical Saint-Vallier pourrait réduire ses services en cours d'année.D'ici quelques mois, les médecins de la clinique située dans Saint-Sauveur envisagent de ne plus accueillir au sans rendez-vous des personnes qui ne sont pas inscrites à la clinique. «Le 31 mai prochain, on doit aviser si on renouvelle les locaux pour le 30 novembre. S'il n'y a pas d'entente pour avoir plus de médecins, ça va être légitime de dire qu'on ne peut pas renouveler les locaux pour les patients non inscrits. Il y a urgence», a indiqué au Soleil le Dr André Fréchette, un des responsables de la clinique. (...)Les médecins de la clinique Saint-Vallier ne souhaitent pas la fermeture de leur clinique. Ils croient qu'il y a moyen de la sauver. On pense entre autres à une nouvelle planification des effectifs médicaux dans la région qui garantirait un certain nombre de postes de médecin dans chacun des secteurs de la ville. (...)Agnès Maltais prend au sérieux la menace de fermeture de la clinique Saint-Vallier. Pour l'heure, toutefois, la ministre responsable de la Capitale-Nationale n'a pas de solution à annoncer. (...)[ La suite. En complément : Quoi de neuf, docteur ?… Docteur ? ]