Un marché public dans Saint-Sauveur, c’est ce que demandent les jeunes

Source : Droit de parole, Michaël Lachance, juin 2013 Depuis janvier dernier, sept jeunes résidants engagés s’activent pour l’aménagement d’un marché public. Le collectif Fardoche veut développer un marché de proximité dans le quartier et bien plus.Un des membres du collectif, Renaud Sanscartier définit ainsi le projet :L’idée n’est pas d’aménager dans le quartier un marché public avec structure permanente. Nous voulons plutôt occuper un terrain tous les samedis matin, de la fin juin à la mi-octobre, et fournir à des producteurs locaux des kiosques pour la vente de produits alimentaires ». Le projet a déjà l’aval de plus de 10 organismes établis dans le quartier... (...)Là où il y a écueil, c’est au sujet d’un règlement municipal qui interdit la vente de produits dans des espaces publics. (...)Marché public :la vitalité d’un quartierLe promoteur du projet Renaud Sanscartier est catégorique : « l’idée principale derrière le projet n’est pas nécessairement commerciale, mais bien sociale. » En plus des kiosques aménagés sur un terrain, qui reste à confirmer, l’activité ponctuelle du marché consiste à faire se rencontrer les résidants dans une ambiance festive du type fête foraine, voire kermesse. En effet, plusieurs activités sont prévues, comme des prestations musicales, des animations, des jeux pour les enfants, etc.Comme il est écrit sur le site Internet du regroupement Newyorkais PPS : « les marchés publics peuvent contribuer à dynamiser un quartier négligé. » (...)[ Lire la suite (p. 7) ]