Sol Latino, si!

Restaurant Sol LatinoÀ un mois jour pour jour de notre départ pour les plages du Mexique, mon amie Marie-Pier et moi avons convenu de visiter le Sol Latino pour se donner un avant-goût de soleil. C’est donc par un mercredi soir, sous une fine neige que nous mettons le cap sur le restaurant de la rue Saint-Vallier en emportant nos copains en bagage à main.Nous atterrissons dans ce petit endroit d’une trentaine de places assises presque désert où seul un couple mange en paix. Nous nous installons près de la fenêtre et parcourons le menu. À l’instar de la place, le menu est plutôt petit, mais les tacos, burritos, chilis et autres grands classiques de la cuisine latino-américaine s’y retrouvent. Nos choix faits, nous commandons des margaritas (à 5$!).Une margarita et un très bon chili plus tard, je décide de m’attarder au paysage qu’offre l’endroit. Le décor y est plutôt sobre, rien de ce qui m’a déjà été donné de voir chez d’autres restaurants mexicains : les cactus dans les pots en terre cuite et les sculptures Maya laissant leur place à quelques bibelots épars et à un paravent de bambou. Les toiles peintes par le propriétaire accrochées au mur confèrent néanmoins un certain cachet. Propriétaire, qui, si l’on en juge par les affichettes dans l’entrée, troque ses fourneaux pour les bongos le temps d’une soirée endiablée. Toutefois, si l’ambiance peut sembler nuageuse, le service aimable et le sourire de la jeune serveuse suffisent à l’illuminer.Après le repas, on se retrouve sur le trottoir et on papote. Dans l’ensemble on a apprécié notre séjour, mais avons quelques réserves pour les plats pas assez relevés et les portions un peu trop petites pour le souper. Bref, on s’entend pour dire que sur l’heure du dîner, ça se prend toujours bien. Ni peu ni moins comme l’incontournable shish au Libanais du coin.