Saint-Sauveur en fleurs

 Samedi 1er juin. Le soleil chauffe timidement ce début de journée et le taux d'humidité est palpable (lire: il faut aussi chaud et humide qu'une journée de canicule). Les bénévoles s'affairent autour des tentes. Les orages de la veille ont été violents, mais ont fait peu de dégâts : l'organisation avait prévu le coup.Cette année, je m'étais promis de ne pas arriver trop tard. L'an dernier, arrivée vers 10 h 30, j'avais raflé les deux derniers plants de tomates, et j'avais dû faire mon deuil des fines herbes! Quelques braves ont visiblement pensé comme moi, car, dès 9 h 00, une petite file s'allonge aux deux entrées de la grande tente remplie à craquer de fleurs et de petits plants.Saint-Sauveur en fleurs, c'est l'occasion idéale pour se procurer des plants pour son potager urbain, ou des caissettes de fleurs pour fleurir son balcon : tomates, tomates cerises, poivrons, concombres, basilic, thym et menthe me font de l'oeil. Si j'avais un peu plus l'âme jardinière, je me serais certainement laissé tenter par les fleurs multicolores : pensées, impatientes, bégonias et géraniums côtoient une multitude d'autres spécimens que je ne saurais nommer. Et le plus beau, c'est qu'en profitant de l'activité, on contribue à financer les groupes organisateurs de l'événement.Pour moi, c'est aussi l'occasion idéale de vivre le quartier, et d'y côtoyer les personnages qui nous font aimer Saint-Sauveur : ça parle fort, ça rit, ça s'obstine gentiment, ça jappe un peu aussi... C'est comme si le perron d'église de jadis s'était déplacé sous une tente l'espace d'une journée ! Je n'ai aucun doute que la totalité des produits à vendre se sera envolée bien avant le dîner, et je salue tous les groupes et les bénévoles qui ont participé à cette organisation : les traditions rythment les saisons et créent des liens dans notre quartier. Si l'objectif premier est le financement, je crois que Saint-Sauveur en fleurs, c'est beaucoup plus que juste ça. Y participer, même en n'y achetant qu'un simple plant de tomates, c'est participer à la vitalité de ce quartier qui nous passionne.