Retournons au bon voisinage

Je l'avoue, je n'ai jamais été une bonne voisine. Je ne suis pas une mauvaise voisine, mais, honnêtement, je n'ai jamais ressenti le besoin de fraterniser avec mes voisins. J'ai une idée grosso modo de qui ils sont, de leurs allées et venues et s'ils ont des compagnons à quatre pattes. On s'esquive un sourire poli lorsqu'on se croise sur le trottoir et c'est pas mal ça.C'est une histoire entendue dans l'autobus qui m'a troublée et m'a fait revoir la perspective de la chose.En bref, cette histoire se déroule dans Saint-Sauveur, à quelques rues de chez moi, peut-être à quelques rues de chez vous. Un vendredi soir, un couple qui prépare le souper, entend des bruits assourdissants : BAM, BAM, BAM, BAM!Cela aurait pu être des travaux de construction chez leurs voisins, mais le bruit étant si fort et surtout suspect, le couple en doutait. La dame prend donc l'initiative d'aller cogner chez ses voisins, afin de s'assurer que tout va bien. Aucune réponse.Peut-être n'entendent-ils pas avec ce tapage. Elle saisit son téléphone et les appelle donc. Personne.C'est louche, surtout qu'elle est maintenant certaine que le bruit vient de l'arrière de la maison.Le couple appelle finalement la police.Plus tard, les policiers arrivent, le couple les accompagnent jusqu'à la source du bruit et s'éclipsent.Une demie-heure plus tard, les policiers arrêtent un individu qui était entré par effraction.Les policiers rejoignent alors le couple et leur suggèrent de communiquer les événements de la soirée à leurs voisins vandalisés.« Bien sûr, nous les aviserons dès leur retour. » dit la dame.Voilà. C'est une histoire toute bête, comme il en arrive souvent (enfin, pas trop je l'espère). Mais elle m'a fait réfléchir. Elle m'a fait réfléchir sur le fait que nous vivons en ville, à une ultra-proximité des autres et que, bien souvent, nous ne prenons pas le temps. Nous ne prenons pas le temps de faire connaissance avec ceux qui nous entourent, afin d'être outillés en cas de situations graves et moins graves.Ce samedi le 8 juin se célèbrera la Fête des voisins. Un événement né en France que nous avons importé ici et qui vise à rapprocher les gens habitant un même voisinage. Cette fête, organisée par les citoyens eux-mêmes, encourage les gens à se retrouver autour d'un apéritif ou d'un repas entre voisins lors d'une date donnée. Le but? Développer la cordialité et la solidarité dans notre milieu de vie immédiat.À défaut de participer à une telle fête, je vous mets au défi de prendre quelques minutes pour aller vous présenter à vos voisins dans les jours qui suivent. Pour ma part, je mets ma timidité de côté pour aller sonner à des portes à l'instant où je termine ces lignes.