Un membre de la caisse populaire raconte

Source : Droit de parole, Michel Desrosiers, décembre 2012 J’ai maintenant 69 ans. Mon premier contact direct avec ma caisse fut à l’école élémentaire. Je déposais 5 ou 10 cents de temps à autre à la caisse scolaire.Plus âgé, j’ai été élu au c.a. de la Caisse Saint-Sauveur et j’y ai passé 29 ans. J’ai même représenté la caisse au c.a. d’une coopérative de services à domicile dont j’ai été secrétaire-trésorier pendant dix ans. Avec le Comité des citoyens et citoyennes, nous avons mis sur pied plusieurs coopératives d’habitation.Dans ces expériences, j’ai côtoyé de vrais coopérateurs. J’ai toujours été et je demeure un chaud partisan des Caisses populaires.Je vous livre aujourd’hui quelques réflexions sans trop espérer qu’elles auront un effet sur la suite des événements. (...)[ Lire la suite (p. 5) ]