La route asiatique : Soria

Restaurant SoriaEn foodie incorrigible que je suis, je me suis lancé comme défi en 2013 de faire le tour des restaurants asiatiques de la rue Saint-Vallier. J’adore la nourriture asiatique, et je dois avouer à ma grande honte que, depuis que je suis déménagée dans mon quartier, je n’ai que trop rarement traversé le boulevard Charest pour me rendre dans un des nombreux établissements apportez votre vin de la rue Saint-Vallier. Réglons ça une fois pour toute!

Premier arrêt de ma tournée asiatique : Soria

Je me suis pointée avec trois amis chez Soria un mercredi soir, à 19 h 30, sans avoir réservé. J’avais bien essayé, mais mon appel avait été non concluant : on avait décroché, j’avais dit « allô? allô? » deux ou trois fois car j’entendais des discussions au bout du fil dans une langue que je n’arrivais pas à identifier, et puis la ligne avait été coupée.Heureusement, nous ne nous sommes pas découragés pour autant, et c’est tant mieux, car on nous a accueillis avec un grand sourire dès que nous avons mis le pied dans le resto.

Pleins feux sur les spécialités cambodgiennes

Mon ami Gisto ouvre le menu en s’informant auprès notre serveur de l’origine de la cuisine servie chez Soria : ici, on laisse place aux spécialités cambodgiennes.Restaurant SoriaÀ première vue, le menu est varié et les plats proposés, s’ils respectent quelques classiques des restaurants asiatiques, me semblent quand même uniques à l’établissement. Nous avons opté pour une traditionnelle table d’hôte, dont les prix oscille à quelques dollars de plus ou de moins, aux environs de 20 $.La soupe2 soupes différentes ont trouvé preneurs à notre table : la thaïlandaise, agréablement relevée et consistante, et la douce won-ton. Le premier service est un succès.Les rouleauxOn le sait, c’est là LE test pour savoir si on aime un resto ou non. Soria passe le test haut la main pour moi. Les rouleaux qu’on m’y a servis sont viandeux, bien chauds et parfumés. J’en avais deux, j’en aurais bien pris une assiette complète!Les plats principauxPour ma part, j’ai opté pour le poulet aux arachides avec épinards frits. Le poulet est délicieux, garni d’arachides et la portion est honnête. Ce qui m’impressionne toutefois dans mon assiette, ce sont les épinards : légers, Restaurant Soriacroustillants sans être gras, juste assez sucrés… Un vrai de vrai délice qui me fera revenir souvent chez Soria!Le dessertOn retrouve chez Soria le traditionnel « beignet aux ananas-pommes-bananes-tapioca-biscuits aux amandes ». Et comme la tradition, c’est exactement ce à quoi on s’attend : mon beignet aux bananes était bien croustillant à l’extérieur, fondant à l’intérieur, chaud et sucré à souhait.Mon verdict?On y va sans hésiter!

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir