Incendiaire en liberté à Québec

Source : Le Soleil, Matthieu Boivin, 25 février 2013  (...) Malgré son passé trouble en matière d'incendies criminels et du danger qu'elle pourrait représenter pour la société, une femme de 50 ans de Québec atteinte de déficience intellectuelle continue de jouir de sa liberté.Hélène est la principale suspecte de deux feux qui se sont déclarés en octobre et novembre derniers dans un édifice de l'Office municipal d'habitation de Québec (OMHQ) situé à l'intersection du boulevard Charest et de la rue Marie-de-l'Incarnation. Un de ces deux incendies a causé des dommages d'au moins 50 000 $ à l'immeuble où la femme réside avec son conjoint.Aucune accusation criminelle n'a été portée contre elle dans ces deux cas, en raison d'un manque de preuve. Cela n'a pas empêché l'OMHQ d'entreprendre des démarches par le biais de la Régie du logement pour expulser cette locataire. (...)[ Lire la suite ]