Dans un Planet X près de chez vous…

Ça m’a pris un temps avant de trouver quoi répondre aux gens qui me demandaient OÙ j’habitais exactement dans Saint-Sauveur. Le seul point de repère que je pouvais trouver, c’était le fameux sex shop Passion Urbaine, alias Passion GC, coin Charest et Victoria. Par contre, très rapidement, je me suis rendu compte que tout le monde savait exactement de quoi je parlais quand je nommais le commerce! C’était même devenu mon jeu de voir l’expression des gens quand ils me disaient « Ah, oui, oui, je sais c’est où! ».Alors, quand la boutique a cessé ses activités, j’ai connu un instant d’inquiétude – mais qu’est-ce que je pourrais donner dorénavant comme point de repère quand on me demanderait où j’habite?J’ai été rassurée en peu de temps : une boutique érotique Planet X a élu domicile à l’endroit même où le défunt Passion Urbaine avait pignon sur rue. J’avais encore tous mes repères! Et puis, d’entrée de jeu, il faut avouer que l’affichage de Planet X est autrement plus élégant que les affiches fluo de Passion Urbaine qui évoquaient toujours pour moi le « Dollorama du sexe ».Bref, lorsqu’on a suggéré de faire un article sur l’arrivée de Planet X dans Saint-Sauveur, c’est vers moi que les regards se sont naturellement portés. Pourtant, je vous assure, vous avez davantage de chances de me croiser dans un pet shop que dans un sex shop!J’ai contacté Cindy Cinnamon, propriétaire de Planet X avec son conjoint, par le biais de Facebook. Très gentille, elle m’a suggéré d’attendre après la Saint-Valentin pour faire mon entrevue. Évidemment, en y repensant, je me suis dit que ça prenait bien moi pour demander une entrevue à la propriétaire d’une boutique érotique une semaine avant la St-Valentin… Elle devait certainement être aussi occupée que le père Noël une semaine avant le réveillon!J’avais bien l’intention de ne pas faire un article classique sur une boutique érotique, c’est-à-dire de tomber dans le cliché et de vous parler des différents produits qu’on peut se procurer à la boutique. En fait, ça a été très facile d’éviter les clichés: j’ai eu la surprise de découvrir une galerie d’art dans la portion arrière du commerce – une galerie d’art consacrée aux œuvres à caractère érotique, la toute première à Québec!Avez-vous hâte d’en savoir plus? La suite demain!