Coupes dans le compostage communautaire : la Ville fait volte-face

Source : Le Soleil, Valérie Gaudreau, 24 janvier 2013 Après avoir coupé en décembre son aide financière pour la gestion de neuf sites de compostage communautaire, la Ville de Québec fait volte-face. Elle reconduira son entente avec l’organisme Craque-Bitume et le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste pour ce programme auquel participent des centaines de citoyens du centre-ville.«Il y aura peut-être quelques sous de moins, mais on s’est engagé à maintenir le service», a confirmé au Soleil mercredi après-midi le conseiller municipal responsable de l’environnement, Steeve Verret. (…)«Ce n’est pas cohérent», déplorait Louis Guillemette, agent de développement en compostage urbain chez Craque-Bitume, anciennement connu sous le nom d’Éco-Quartier. «Ça va nous nuire énormément si ce n’est pas renouvelé.»Souhaitant garder ouverts les neuf sites où 500 citoyens de Limoilou, de Saint-Roch et de Saint-Sauveur vont depuis des années porter leurs restes de table et chercher du compost gratuitement, il envisageait de faire commanditer les sites ou demander de l’aide à Recyc-Québec. (…)[ Lire la suite ]