Sur la route des casse-croûtes (1) : Le Coin de la Patate

 J’aime ça les casse-croûtes ! Les hamburgers aplatis, les pogos extra moutarde, les hot-dogs grillés, pas steamés et les frites, ah les frites ! Noyées dans le vinaigre s’il-vous-plaît. Comme à l’époque où j’allais voir des parties de balle molle à L’Ancienne-Lorette.Dernièrement, il a fait super beau. Le printemps est définitivement arrivé et il était à peu près temps. Tout ce dont j’avais envie, c’était de m’acheter une petite frite et d’aller faire un tour de machine comme Zachary et son père dans C.R.A.Z.Y. Vous vous doutez sûrement où je suis allée… « Je m’en vais au Coin de la Patate! » comme le dirait si bien le vénérable André Arthur.« Les meilleures frites au monde ! » rajoutait M. Arthur dans la pub. J’ignore si ce sont vraiment les meilleures au monde, mais elles sont très bonnes. Les hamburgers ne sont pas mal non plus et assis à la terrasse, c’est encore meilleur.Pour les quelques-uns qui n’y sont jamais allés, je vous suggère de remédier à la situation. Si l’on en croit leur publicité, le Coin de la Patate serait le plus vieux casse-croûte de Québec Oui! Oui! En plus, depuis les rénovations en 2008, c’est franchement plus commode. Vous pourrez même vous la jouer snobinard en dégustant votre poutine dans Le Salon des Stars ou impressionner votre date dans le Salon Panoramique au deuxième étage.C’est une nouvelle aventure gustative qui s’ouvre à moi. Saint-Sauveur offre nombre d’opportunités de se bourrer la panse de junk food et je compte bien vous en faire profiter par l’entremise de mes prochains billets. C’est donc à suivre, dans un prochain casse-croûte près de chez vous![youtube clip_id="d-NMKyMOn20" width="625" height=""]