L’autobus maudit

Source: Le Soleil (éditorial), Brigitte Breton, 30 novembre 2013 Les voies réservées aux autobus et au covoiturage sur les autoroutes constituent une voie d’avenir pour les uns, mais une voie insensée pour les autres. Une divergence qui ne justifie pas de mettre en danger sa vie et celle de ses concitoyens. Du calme. Wô les moteurs ! Oui, il faut décongestionner le réseau routier. Bloquer les autobus et se lancer dans l’enflure verbale et les injures n’est cependant pas la solution. Misons plutôt sur la concertation.Nous avons eu droit cette semaine à une facette peu reluisante du «mystère Québec». (…)Comme si ce n’était pas du vrai monde, des travailleurs, des étudiants, des parents, des propriétaires de voiture (eh oui, cela existe) qui prennent l’autobus et profitent des voies réservées. (…)Pour des raisons économiques et environnementales, impossible en effet de croire que l’on peut élargir et multiplier les autoroutes à l’infini pour répondre aux besoins de ceux qui ne jurent que par leur char. On ne parviendra pas non plus à décongestionner le réseau si tout le monde persiste à prendre sa voiture pour tous leurs déplacements. (…)Le ministère des Transports, le RTC et la Ville de Québec doivent donc travailler en étroite collaboration pour permettre d’arriver à un compromis sur les autoroutes qui saura répondre aux intérêts du plus grand nombre. Les besoins et les objectifs de chacune des parties doivent être clairs, réalistes et basés sur des analyses sérieuses et sur l’expérience d’autres villes au Canada ou à l’étranger. C’est plus compliqué et plus long de travailler de cette façon, mais c’est la voie la plus sûre.[ La suite. En complément : Voies réservées sur Robert-Bourassa: le covoiturage n’est pas exclu et Voies réservées : La philosophie du gros bon sens. Aussi : Lavage de cerveau puissance 1000… (La Clique du plateau – plus de 173 xommentaires !). ]

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.