Au pied de la Pente douce de Roger Lemelin : psychologie et portrait de société

Source : La Presse, Josée Lapointe, 3 août 2013 Au pied de la Pente douce : le titre du premier roman de Roger Lemelin, paru en 1944 est si beau et évocateur que notre choix s'est porté sur lui en grande partie pour cette raison. Comme tout le monde, nous avions vu Les Plouffe, grand film de Gilles Carle tiré du roman de Lemelin, sans jamais le lire. Alors nous avons saisi l'occasion de ce projet pour nous initier à l'oeuvre de l'écrivain de Québec.Roman long et touffu - en version poche parue chez Stanké en 2009, il fait 350 pages très serré - Au pied de la Pente douce est une plongée dans le quartier populaire de Saint-Sauveur à Québec, qui se trouve au bas de la côte Franklin, la «Pente douce» du titre. L'action se déroule en 1937, l'église est dominante, les «Mulots» affrontent les «Soyeux», les rouges s'opposent aux bleus et les discussions s'échauffent chez le (faux) brocanteur juif du quartier. (...)[ Lire la suite ]